Table des matières

Un chien dévoré vivant par le Loup ? Fake news de l’industrie animale !

Le chien dévoré vivant était une fake news de l’industrie animale !

Vous souvenez-vous de ce fameux buzz « Un chien dévoré par des loups à Corrençon-en-Vercors » (38250) ?

À Corrençon-en-Vercors, lundi matin [17/01/18], c’est la dépouille d’un border collie dévoré par un loup qui a été retrouvée, proche des habitations, sur la route du Peuil. Le constat a été réalisé par des agents du réseau loup-lynx, accompagnés par Guillaume Ruel, élu et garde-chasse de la commune. Pour lui, comme pour Thomas Guillet, le maire, la question se pose : « A-t-on réellement affaire à des loups ou plutôt à des hybrides ? Depuis le début de l’hiver, c’est la 3e fois que l’on nous signale la présence de cervidés épuisés, proches de la mort et qui se réfugient dans les jardins, à la recherche de sécurité. » La commune adhère à l’Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales qui milite afin que les maires puissent statuer sur un plan de chasse de régulation dans les normes.

Source : Le Dauphiné Libéré


Une information fausse. La chienne était morte la veille.…

Source : Vercors TV

L’industrie animale en générale, et l’industrie ovine en particulier, se sont faites des spécialistes de la fausse information (fake news).

Après la « réintroduction du loup », puis « il n’y a pas de loup en France » (sous-entendu, on peut tirer sur tout ce qui bouge…), puis « il n’y a pas de loup SAUF pour les indemnisations/subventions », les producteurs de « bêtes de rente » nous font le coup du Petit Chaperon rouge : « attention, le loup arrive à rentrer dans les bergeries », « attention, le loup vient jusque dans les jardins dévorer les chiens (ou vaches, ou chevaux, etc…) » et enfin, cerise sur le gâteau « attention, le loup vient dans les villages et va (bientôt…) s’en prendre aux enfants » (sic) !

Joseph Goebbels, responsable de la propagande du IIIème Reich avait eu cette formule célèbre : « Plus le mensonge est gros, plus il passe« .

Nos industriels ovins, aidés par certains médias régionaux clientélistes, ont parfaitement retenu la leçon. Quant aux politiciens de tous bords, ils caressent leurs gogos électeurs dans le sens de la laine…

association Le Klan du Loup

Commentaires sur l’article « Un chien dévoré vivant par le Loup ? Fake news de l’industrie animale ! »

Une réponse

  1. Bien sur pas grand monde na cru cette histoire de chien devoré par un loup , c’etait l’histoire d’un bênet de village et le pire c est qu il était persuader que c était vrai , le loup n’attaque pas seul et ,je me suis demander ce que ce pa-uvre type faisait a 21 heures dans le bois pour y avoir vus le loup qui en sortait ça ne tenait pas la route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *