media_brise_tabou_chiens_errants
Table des matières

Encore une fois, le Loup n’y est pas

Depuis la fin 2012, le service départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage était régulièrement contacté par des Bressans, selon lesquels 3 loups divaguaient dans la nature. Selon plusieurs témoignages, ces animaux semblaient pourtant inféodés à l’homme puisqu’ils répondaient à leurs appels.

Mais les analyses de photographies et une enquête sur le terrain ont révélé que ces animaux ne revêtaient aucun critère caractéristique du loup mais qu’il s’agissait plutôt de chiens de type chien loup de Saarloos et de chien loup tchèque.

La Préfecture de Saône-et-Loire indique ce vendredi 18 février 2013 que le propriétaire a finalement été retrouvé et que celui-ci s’est vu dresser un « procès-verbal d’avertissement pour divagation d’animaux ».

En Saône-et-Loire, les chaperons rouges peuvent donc continuer tranquillement à rendre visite à leurs mères-grands !

Source : France 3 Bourgogne

media_brise_tabou_chiens_errants
Photographie d’illustration

S’il y avait eu des attaques dans le secteur, les haineux de la biodiversité les auraient attribuées au loup.

Pour une vérité rétablie, combien de mensonges arrivent à passer ?

association Le Klan du Loup

Commentaires sur l’article « Encore une fois, le Loup n’y est pas »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *