gign-racailles-chasse-braconnage
Table des matières

Le GIGN met fin aux agissements des racailles de la chasse

Une centaine de gendarmes et les hommes du GIGN ont dû intervenir en 2017 pour mettre fin aux agissements des racailles de la chasse.

Les agents de l’ONCFS pistaient depuis de nombreux mois des braconniers de la forêt de Dreux (Eure-et-Loir).

Lors de l’interpellation des criminels, des phares orientables pour chasser de nuit, une quarantaine d’armes, dont un fusil custom 220 Remington, avec silencieux incorporé ont été saisis. C’est sensiblement le même arsenal utilisé par la sinistre Brigade Loup…
Dans les congélateurs des chasseurs, les forces de l’ordre ont trouvé plus de 100 kg de viande de cerfs et de biches.

Comble de l’arrogance, au cours de leur garde à vue, certains avaient expliqué avoir agi en « respectant les animaux » (sic) !

Pour rappel, les chasseurs sont les nouveaux amis de Macron et Hulot n’a pas jugé utile d’agir contre la chasse…

association Le Klan du Loup

chasse-braconnage-eure-et-loir
Chasse et braconnage

Commentaires sur l’article « Le GIGN met fin aux agissements des racailles de la chasse »

2 réponses

  1. Bonjour Alain,
    Le plus important est que vous ayez arrêté cette pratique.
    Merci pour votre témoignage.
    Salutations lupines.
    Le KDL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *