loup_commission_europeenne_royal
Table des matières

Jusqu’au bout dans l’extermination du Loup

Le 12 décembre 2015, le préfet Delpuech, coordinateur du sinistre Plan Loup, a demandé à Ségolène Royal la possibilité de dépasser le quota d’exécutions de loups de 6 Canis lupus italicus supplémentaires.Entre les tirs à tuer « légaux » et le braconnage connu, une cinquantaine de loups ont été déjà assassinés.

Par sa demande, le coordinateur du Plan Loup affiche clairement sa position : l’éradication de Canis lupus italicus en France !

La politique anti-loup française préoccupe l’Union Européenne, au point que M. Karmenu Vella, commissaire européen en charge de l’environnement, a indiqué que les tirs à tuer « ne remettent pas en cause le maintien du loup dans un état de conservation favorable« .

Alors que l’une des missions premières de la ministre de l’écologie devrait être la protection de la biodiversité, celle-ci s’acharne, pour des raisons purement démagogiques, à vouloir exterminer l’un des grands prédateurs de France.

Face à la haine du Vivant et aux lobbies qui l’instrumentalisent (chasse, élevage intensif, agro-industrie), Le Klan du Loup (membre du Collectif du 21 Septembre) soutient la manifestation contre la chasse aux Loups, le 16 janvier 2016 à Lyon (à venir, un article sur le sujet).

association Le Klan du Loup

Commentaires sur l’article « Jusqu’au bout dans l’extermination du Loup »

7 réponses

  1. Il avait besoin d’un coup de marketing pour être bien vu et gagner en sympathie dans son nouveau département. Ca ne lui portera pas chance; tout se paie dans la vie ! Si on veut faire de la politique il faut avoir le devant comme le derrière!

  2. Les tirs de prélèvement « renforcés » suspendus en France et dans les Alpes-Maritimes:
    La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé la suspension « des tirs de prélèvement du loup ainsi que les tirs de prélèvement renforcé associant les chasseurs agréés ». Trente-quatre loups ont été « prélevés » en France cette année, dont quatorze dans le département des Alpes-Maritimes.

  3. Je suis dégoûtée quand je vois ces photos le préfet et les autres ont oublié le traité de Berne qui a été signé en 1990.!!!! Il est où le respect des lois qu on nous demande à nous de respecter ! ! ! Quel exemple ils donnent ces hauts fonctionnaires ! ! ! !

  4. dite vous bien une chose c’est que les loup seront traquer en Lozère comme ailleurs (Giroux),ainsi que tous c’est écolo qui ont encore rien compris a la vie.

  5. tu ferais mieux de te taire et m’effie toi bien que sa soit pas toi qui te fasse traquer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *